https://datingranking.net/fr/le-pionnier-de-la-psychologie-apas-10-les-etudes-de-sexualite-les-plus-influents/Le pionnier de la psychologie: les 10 études sur la sexualité les plus influentes de l'APA
Divulgation d'affiliation

Le pionnier de la psychologie: les 10 études sur la sexualité les plus influentes de l’APA

Le pionnier de la psychologie: les 10 études sur la sexualité les plus influentes de l’APA

Depuis 1892, l’American Psychological Association (APA) ouvre la voie à l’avancement de la création, de la communication et de l’application des connaissances psychologiques au profit de la société.

Avec près de 122 500 membres et 54 divisions dans les sous-domaines de la psychologie, la quantité d’informations qu’elle fournit à la recherche scientifique est incommensurable. Dans un effort pour comprendre la relation entre le cerveau, l’environnement et le comportement, l’un des aspects sur lesquels APA se concentre est la sexualité humaine.

En menant diverses études et en publiant les résultats, l’APA a aidé des psychologues et d’autres médecins à mieux comprendre des choses comme le fonctionnement sexuel, les relations intimes, les MST et l’orientation sexuelle.

En tant que plus grande organisation scientifique et professionnelle représentant la psychologie aux États-Unis, voici 10 des études sur la sexualité les plus influentes de l’APA qui prouvent son importance dans la communauté scientifique:

1.Il est possible de comprendre la sexualité des femmes de manière positive

La sexualité des femmes passe souvent inaperçue lorsque nous examinons des sujets tels que le viol, le harcèlement sexuel et la grossesse chez les adolescentes.

Il est possible de comprendre la sexualité des femmes de manière positive

Ici, les chercheurs proposent une approche positive pour comprendre la sexualité des femmes.

C’est à l’origine de ces problèmes, mais c’est un sujet que nous comprenons à peine.

En raison du manque d’informations que la science a produit sur la façon dont les femmes vivent la sexualité tout au long de la vie, APA utilise cette étude comme un appel aux féministes savantes pour former des méthodes d’enquête qui établissent un programme féministe.

En appliquant une optique féministe à la manière dont la société américaine définit la sexualité des femmes, les chercheurs de cette étude proposent une approche alternative et plus positive pour comprendre ce domaine du comportement humain et soulignent qu’il s’agit d’un phénomène social.

2.Regarder du porno mène à des attitudes plus positives à propos de la tricherie

Les relations sexuelles extraconjugales sont l’une des principales causes de divorce, et les adultes qui en ont une vision plus positive sont évidemment plus enclins à tricher. Malheureusement, la pornographie montre souvent des relations extraconjugales et peut influencer les attitudes.

Dans cette étude3. Les hommes gais et bisexuels séropositifs peuvent célébrer leur sexualité

Il y a une telle stigmatisation négative autour du VIH parce que c’était autrefois une condamnation à mort.

Les hommes gais et bisexuels séropositifs peuvent célébrer leur sexualité

Cette étude met en lumière les luttes qui existent encore dans la communauté séropositive.

Cependant, les hommes gais et bisexuels vivant avec le VIH vivent maintenant plus longtemps, en meilleure santé et plus sexuellement actifs que jamais.

Cette étude met en lumière les luttes qui existent encore dans la communauté séropositive alors que ces hommes gais et bisexuels s’engagent en tant qu’êtres sexuels, mais elle donne également une voix aux histoires sur la façon dont des centaines de personnes célèbrent leur sexualité.

En explorant la façon dont ils prennent des décisions concernant le sexe, expriment leur sexualité, choisissent des partenaires et équilibrent leur santé, ainsi que des recherches comportementales approfondies, l’étude offre des informations significatives sur quelque chose qui est très mal compris.

4. La dysfonction sexuelle est beaucoup plus psychologique que physiologique

La sexualité est aussi épanouissante que complexe. Les hommes et les femmes ont souvent du mal à discuter et à négocier des relations intimes parce que la thérapie met l’accent sur les problèmes physiologiques – l’une des raisons pour lesquelles les auteurs de cette étude pensent que les problèmes psychologiques sont à l’origine.

À l’aide d’une étude longitudinale de couples et de familles, Firestone et ses co-auteurs proposent que les problèmes sexuels sont en grande partie le résultat d’expériences traumatisantes pendant l’enfance. L’illusion d’un lien avec le principal dispensateur de soins appelé «lien fantasmatique» conduit à des «voix» internes négatives.

Ces voix interfèrent avec la proximité et l’intimité, mais comme le montrent les auteurs dans cette étude, les gens peuvent surmonter les problèmes physiques et émotionnels.

5. La sexualité des clients LGBT peut affecter de nombreux problèmes de la vie

Le coming out en général peut être une situation difficile, selon la façon dont votre famille, vos amis et votre travail gèrent la nouvelle.

La sexualité des clients LGBT peut affecter de nombreux problèmes de la vie

Le Dr Ritch C. Savin-Williams explore comment la sexualité des personnes LGBT peut avoir un impact sur leur image de soi.

Dans cette étude, le Dr Ritch C. Savin-Williams explore si et comment la sexualité des personnes LGBT peut avoir un impact sur leur image de soi, leurs relations, leur carrière et d’autres choix dans la vie.

Il se concentre spécifiquement sur l’âge adulte, où il travaille avec une femme afro-américaine au début de la quarantaine qui se révèle lesbienne après avoir été mariée et avoir deux enfants.

En raison de son malaise en public et des problèmes de sexualité des autres clients LGBT, Savin-Williams s’efforce d’instiller l’optimisme dans un monde hétérocentrique.

6. Idées fausses sur le VIH et le SIDA : les préjugés sont injustifiés

Il existe une multitude de maladies qui font peur parce que les gens ne connaissent tout simplement pas les détails. L’infection par le VIH et le SIDA sont deux des maladies les plus mal comprises, car beaucoup de gens ont des idées fausses sur la façon dont les deux sont liés et comment ils se propagent.

Le psychologue, chercheur, éducateur et conseiller en prévention du SIDA Seth C. Kalichman aborde ces erreurs dans cette étude en répondant à plus de 350 questions sur le VIH et le SIDA.

La désinformation sur ces maladies entraîne des peurs et des préjugés injustifiés, il met donc les pendules à l’heure. Kalichman fournit des conseils sur des questions telles que la sexualité, les défis sociaux et les soins de santé.

7. Le système de justice pour mineurs n’est pas efficace pour les adolescents

Les lois existantes empêchent les adolescents d’avoir accès aux services sociaux disponibles pour les adultes, même s’ils sont victimes de violence domestique et de harcèlement sexuel.

Le système de justice pour mineurs n'est pas efficace pour les adolescents

Roger JR Levesque présente les failles du système de justice juvénile.

Dans le même temps, les adolescents délinquants peuvent être transférés du tribunal pour mineurs au tribunal pour adultes.

Dans un effort pour faire comprendre que les adolescents ne sont ni des enfants ni des adultes, le professeur de droit et avocat Roger JR Levesque présente les failles du système de justice juvénile et propose une stratégie pour recadrer le concept d’adolescence dans son étude.

Lévesque plaide pour des changements qui feraient des adolescents des citoyens responsables, mais qui refléteraient également les réalités de leur âge et de leur niveau de maturité.

8. Le comportement sexuel est largement influencé par la biologie humaine

L’étude des neurosciences et de l’endocrinologie de la sexualité a déclenché une explosion de la recherche au cours de la dernière décennie. En tant qu’experts dans le domaine de la psychobiologie de la sexualité humaine, les contributeurs de cette étude présentent une variété de résultats sur l’interrelation de la biologie et du comportement sexuel.

Les révélations expliquent comment les tendances sexuelles compulsives peuvent être enracinées dans le système limbique, les lésions dans l’hypothalamus peuvent éliminer le comportement sexuel, les femmes souffrant de lésions de la moelle épinière peuvent atteindre l’orgasme et les neurotransmetteurs sont étroitement liés à la réponse sexuelle.

Les implications pratiques pour le traitement des troubles sexuels et d’autres problèmes connexes sont également mentionnées.

9. Se remettre de la maltraitance infantile est particulièrement difficile pour les hommes

Être victime de violence à un jeune âge peut avoir des effets durables à l’âge adulte.

Se remettre de la maltraitance infantile est particulièrement difficile pour les hommes

Le sexe de la victimisation peut rendre le rétablissement après la violence particulièrement difficile pour les hommes.

Cela conduit à des problèmes de confiance, de vulnérabilité, d’intimité et de sécurité.

Le genre de victimisation peut rendre le rétablissement de cet abus particulièrement difficile pour les hommes, selon le Dr. Laura S. Brown explore dans cette étude. Elle travaille avec un homme de 30 ans qui a été maltraité dans son enfance et explore toutes les difficultés qu’il endure encore.

Le client de Brown est mis au défi par des situations intimes, baissant sa garde et s’ouvrant aux autres à cause de son passé. Elle s’engage dans un long processus pour l’aider à se sentir suffisamment en sécurité pour faire à nouveau confiance à une autre personne après le traumatisme qu’il a subi.

10. Les adolescents non hétérosexuels ont une santé mentale plus faible

En raison du contrecoup et des critiques que subissent les adolescents non hétérosexuels, le conseil constant est «ça s’améliore». Alors qu’ils luttent pour être acceptés et avoir confiance en eux, les adolescents hétérosexuels semblent avoir beaucoup plus de facilité socialement et mentalement.

Cette étude explore cette idée, et les résultats sont cohérents avec le modèle de stress minoritaire et la théorie de la formation de l’identité.

Alors que l’estime de soi pour les deux groupes n’est pas différente, les adolescents non hétérosexuels ont des niveaux plus élevés de dépression, de pensées suicidaires, d’aliénation sociale et d’abus d’alcool. Psychologiquement et socialement, ces deux groupes sont des mondes à part.

Grâce à ces études sur la sexualité et à de nombreuses autres sur des sujets allant de la toxicomanie à la dépression et à la parentalité, l’APA reste le leader de la recherche psychologique. Les progrès qui ont été réalisés dans le monde de la science ne seraient même pas proches de ce qu’ils sont aujourd’hui sans cette association d’individus talentueux.

Ryan Grover
Ryan Grover
Ryan Grover
MS, RD et écrivain
Ryan est un psychologue expérimenté et bien connu, un conseiller en rencontres et relations, il aime les voyages, le yoga et la culture indienne en général. C'est un vrai pro !
Soumettre un avis
Évaluation:

Top sites de rencontres