https://datingranking.net/fr/les-jeux-video-naffectent-toujours-negativement-les-relations/Les jeux vidéo n'affectent pas toujours négativement les relations
Divulgation d'affiliation

Les jeux vidéo n’affectent pas toujours négativement les relations

Les jeux vidéo n’affectent pas toujours négativement les relations

Être un joueur n’a pas besoin d’être le baiser de la mort pour votre vie romantique. Selon une nouvelle étude, l’impact des jeux vidéo sur votre réussite sociale dépend du rôle que ces jeux jouent dans votre vie de tous les jours.

Le chercheur de Penn State, Benjamin Hickerson, a élaboré un sondage qu’il a distribué à 175 personnes faisant la queue à minuit pour acheter le nouveau jeu Call of Duty: Black Ops.

L’enquête posait des questions sur la vie sociale de l’individu et le rôle des jeux vidéo dans sa vie privée et sociale.

Hickerson a reçu 166 sondages en retour, révélant que le participant moyen jouait à des jeux vidéo pendant 20,5 heures par semaine et dépensait plus de 200 $ par an pour son passe-temps.

Alors que Hickerson a reçu des sondages de quelques participants qui passaient plus de 100 heures par semaine à jouer à des jeux vidéo, il a finalement découvert qu’il n’y avait pas de corrélation directe entre le temps et l’argent qu’un individu investit dans les jeux vidéo et la force de ses relations.

Hickerson a découvert que certains participants correspondaient au stéréotype de jouer à des jeux vidéo de manière antisociale, mais beaucoup d’autres utilisaient les jeux vidéo comme moyen de se connecter avec les gens et d’entretenir des relations.

Ryan Grover
Ryan Grover
Ryan Grover
MS, RD et écrivain
Ryan est un psychologue expérimenté et bien connu, un conseiller en rencontres et relations, il aime les voyages, le yoga et la culture indienne en général. C'est un vrai pro !
Soumettre un avis
Évaluation:

Top sites de rencontres