https://datingranking.net/fr/les-americains-plus-ages-sont-trois-fois-plus-susceptibles-davoir-un-rendez-vous-a-laveugle/Les Américains plus âgés sont trois fois plus susceptibles d'avoir un rendez-vous à l'aveugle
Divulgation d'affiliation

Les Américains plus âgés sont trois fois plus susceptibles d’avoir un rendez-vous à l’aveugle

Les Américains plus âgés sont trois fois plus susceptibles d’avoir un rendez-vous à l’aveugle

Il s’agit d’une étude exclusive menée par DatingRanking.net, qui a interrogé les répondants pendant trois semaines pour refléter une représentation précise de la population américaine.


Les jeunes grandissent maintenant à une époque où Facebook et Twitter permettent à presque tout le monde de vérifier un rendez-vous à l’avance, et il semble que cela puisse faire disparaître lentement une tradition séculaire : le rendez-vous à l’aveugle.

Dans une étude récente de DatingRanking.net, les Américains âgés de 65 ans et plus étaient presque trois fois plus susceptibles de participer à un rendez-vous à l’aveugle que ceux âgés de 18 à 24 ans.

Environ quatre Américains sur dix ont déclaré avoir eu une telle date, mais les Américains plus âgés ont dominé le peloton.

Environ un répondant sur trois dans le groupe d’âge de 25 à 34 ans a répondu par l’affirmative. À partir de là, les chiffres continuent d’augmenter avec l’âge des répondants, plus de la moitié des personnes âgées de 54 à 64 ans ayant eu un rendez-vous à l’aveugle.

« Les Américains âgés de 65 ans et plus avaient trois

fois plus susceptibles d’aller à un rendez-vous à l’aveugle. »

En termes de genre et de sexualité, les hommes et les répondants homosexuels étaient également parmi les groupes les plus susceptibles de participer à ce type de rendez-vous.

À 44 et 42%, les hommes étaient légèrement plus susceptibles de le faire que les femmes, tandis que les hommes et les femmes homosexuels étaient 16% plus susceptibles de le faire que les hommes et les femmes hétérosexuels.

Les résultats montrent que l’état matrimonial peut être un autre facteur important, car les célibataires avaient 73 % moins de chances d’avoir un rendez-vous à l’aveugle que les divorcés.

Les personnes gagnant moins de 25 000 $ par an étaient également l’un des groupes démographiques les moins susceptibles de participer à un blind date, en particulier par rapport à celles qui gagnaient entre 50 000 $ et 74 999 $ par an – 32 % contre 54 %, respectivement.

Parmi les groupes ethniques, un Hispanique sur trois a eu un rendez-vous à l’aveugle, mais près d’un Caucasien sur deux l’a fait.

L’étude a interrogé 1 080 répondants au cours de trois semaines, en équilibrant les réponses par âge, sexe, revenu, race, sexualité et autres facteurs afin de représenter avec précision la population américaine. L’étude a une marge d’erreur de +/- 2,8 %.

La panne: les Américains qui ont eu un rendez-vous à l’aveugle

Par sexe :

  • Hommes:44%
  • Femmes: 42%

Par sexualité :

  • Droit : 44%
  • Homosexuels:51%

Par état civil :

  • Célibataire, Jamais Marié : 30%
  • Marié : 50 %
  • Divorcé : 52%

Par âge:

  • 18 à 24:20%
  • 25 à 34:34%
  • 35 à 44:41%
  • 45 à 54:48%
  • 54 à 64:52%
  • 65 ans et plus : 58 %

Par race :

  • Blanc : 46%
  • Afro-américain : 42 %
  • Hispanique:30%
  • Asiatique : 37 %

Par revenu :

  • Moins de 25 000 $: 32%
  • 25 000 $ à 49 999 $ : 41 %
  • 50000$ à 74999$: 54%
  • 75000$ à 99999$:48%
  • 100 000 $ à 124 999 $: 43%
  • 125 000 $ ou plus : 48 %

Par région:

  • Nord-Est : 44%
  • Midwest: 42%
  • Sud : 45%
  • Ouest : 40 %
Amie Katelyn
MS, RD et écrivain
Amie est notre héros de rencontres, et elle sait tout sur la façon d'améliorer les relations entre les gens! Elle a d'excellentes compétences qu'elle utilise pour améliorer la vie des gens !
Soumettre un avis
Évaluation:

Top sites de rencontres